Sa gastronomie

Richesse incontournable du patrimoine turc et d’Istanbul, la gastronomie turque, du fait de ses nombreuses influences méditerranéennes et orientales accumulées durant des siècles, propose un choix conséquent de mets dans ses menus. Et Istanbul est forcément un endroit idéal en Turquie pour découvrir la gastronomie du pays. Nous le verrons dans ce guide sur Istanbul.

L’un des plus spectaculaires aspects de cette cuisine turque vient sans aucun doute de la variété impressionnante de petits plats chauds ou froids, appelés meze, qui sont servis en guise d’entrées.

Les plus connues de ces entrées sont les suivants:

  • Le humus, purée de pois chiches accompagnée d’une crème de sésame
  • Le cacik, mélange de concombre, ail, menthe et aneth avec du yaourt
  • Le cig köfte, boulettes de viande crues épicées
  • Le yaprak dolmasi, feuilles de vigne farcies au riz, avec ou sans viande

Ces entrées peuvent être précédées ou substituées par une soupe, nommée çorba, de lentilles ou au yaourt. En accompagnement, l’entrée peut être aussi composée d’une pizza turque à la viande hachée appelée lahmacun.

En ce qui concerne les plats principaux, la gastronomie turque est largement basée sur les plats contenant du  poisson ou de la viande rouge. Grâce aux frontières maritimes étendues de la Turquie avec la Mer Noire, la Mer de Marmara et la Mer Egée, le poisson constitue un élément clé de la cuisine turque. Les principales sortes de poisson que l’on retrouve sont le rouget, la sardine, l’anchois, le turbot, la dorade et le bar.

La viande rouge, essentiellement du mouton et de l’agneau, garnit un nombre important de plats traditionnels turcs. En sandwich ou en plat, le kebab, morceaux de viandes assaisonnées, reste le plat le plus consommé par la population turque. Il existe plusieurs sortes de kebabs, comme  l’Iskender kebab, morceaux de viande en forme de feuilles accompagnées de yaourt et d’une sauce tomate,  l’Adana kebab, morceaux de viande allongées aux épices ou le doner kebab, morceaux de viande tournant sur une broche. Le köfte, sorte de boulettes de viande hachée compose aussi les plats traditionnels turcs.

Lahmacun, la pizza turque

Lahmacun, la pizza turque

La gastronomie turque n’est également pas avare en terme de desserts. Les pâtisseries turques ont acquises une notoriété internationale avec notamment le baklava, dessert sucré à la pistache ou aux noix formé de plusieurs couches de pâtes feuilletées et de sirop de sucre. Les autres desserts traditionnels turcs sont soit à base de lait, comme le sütlaç, à base de fruits, ou des confiseries tel le loukoum.

Loukoum, spécialité turque

Loukoum, spécialité turque

Afin de déguster au mieux cette riche cuisine turque, des boissons sont associées aux différents moments du repas. Ainsi le raki, alcool anisé, se combine idéalement avec les plats composant le meze.  L’ayran, yaourt mélangé avec de l’eau, peut se boire tout au long du repas à la place de l’eau. Le thé turc, çay en langue turque, est généralement consommé en fin de repas, même si en tant que boisson nationale il peut être bu tout au long de la journée. Enfin, le café turc, kahve en turc, fait également parti des tendances culinaires traditionnelles turques.

Un voyage à Istanbul est l’occasion de découvrir la cuisine turque ou améliorer ses connaissances sur le sujet. Dans ce guide sur Istanbul, nous vous indiquons ce qu’il faut absolument goûter lors d’un séjour à Istanbul et nous partageons également des bonnes adresses pour se régaler lors de son voyage à Istanbul !

Mots clés des recherches aboutissant à cet article:

    lahmacun, specialite turque, spécialité turc, plat traditionnel turc