Le qanûn


Le qanûn

Historique du qanûn

Le qanûn constitue un instrument de musique très utilisé en Turquie, au Moyen-Orient, en Grèce, et en Arménie. De la famille des cithares sur table, le qanûn est un instrument de musique à cordes pincées. On ne connaît pas très bien l’histoire du qanûn à ses débuts. On sait cependant que le qanûn était présent dès le début de l’Empire byzantin sous une forme différente de celle d’aujourd’hui.

Il est aussi à noter que la première apparition du qanûn dans la littérature arabe remonte au 10 ème siècle avec le conte des Mille et une nuits.

La version actuelle du qanûn date des évoluions qui lui ont été apportées au 18ème siècle et au 19ème siècle.

 

Caractéristiques du qanûn

Sous sa forme actuelle, le qanûn est une cithare en bois en trapèze. La longueur du qanûn varie de 75 cm à plus d’un mètre. La largeur du qanûn, quant à elle, va de 25 à 45 cm selon les modèles. Enfin, la caisse de résonance du qanûn, qui est en acajou ou en érable,  possède une épaisseur qui peut aller de 3 à 10 centimètres.

Le qanûn comporte entre 60 et 90 cordes en nylon, qui sont regroupées par trois,  pouvant produire de 20 à 30 notes différentes. Les cordes du qanûn traversent un grand chevalet, pièce qui est perpendiculaire à la table d’harmonie et qui sert à tendre les cordes.

Lors de votre visite d’Istanbul, vous aurez peu-être l’occasion d’écouter du qanûn dans un restaurant ou un spectacle de la ville.

 

 

 

Merci de noter cet article !

Le qanûn
Notez cet article !

Mots clés des recherches aboutissant à cet article:

    qanun, le qânun

Cet article vous a été utile? Faites le savoir!