Palais Dolmabahçe (Dolmabahçe Sarayi)


Palais Dolmabahçe (Dolmabahçe Sarayi)

Historique du Palais Dolmabahçe

Le Palais Dolmabahçe, Dolmabahçe Sarayi en turc, est situé dans le quartier de Besiktas (Istanbul) le long du Bosphore. Sa signification linguistique correspond au « palais du jardin comblé », du fait de l’aménagement d’une baie du Bosphore en un jardin au 17ème siècle. La construction du Palais Dolmabahçe dura onze années, de 1843 à 1854, sous le règne du sultan Abdülmecit I. L’architecte arménien Nikogos Baylan fut, avec son père Garabet Amira Baylan, l’artisan de l’édification du Palais Dolmabahçe.

La construction du Palais Dolmabahçe fut essentiellement motivée par la volonté de modernité à l’européenne des sultans en transférant leur résidence du Palais de Topkapi vers ce nouveau palais de style rococo, style alors à la mode en Europe. De 1853 à 1922, le Palais Dolmabahçe fut le lieu névralgique de l’administration de l’Empire Ottoman. Six sultans différents se sont alors installés successivement à l’intérieur de ce palais luxueux durant cette période. A partir de 1924, date de l’instauration de la République turque, le Palais Dolmabahçe devint la propriété de l’Etat turc.

Le Palais Dolmabahçe est aussi connu comme étant le lieu où s’éteignit Mustafa Kemal, le fondateur de la République de Turquie, le 10 novembre 1938.

Architecture extérieure du Palais Dolmabahçe

Le Palais Dolmabahçe est le plus imposant des palais à Istanbul et en Turquie. Le bâtiment en lui seul est d’une superficie de 15 000 km², alors que l’ensemble de l’enceinte du Palais Dolmabahçe a une sperficie de 45 000 km². En effet, le Palais Dolmabahçe comporte pas moins de 285 pièces, 45 salles, et 70 toilettes.

A l’extérieur du bâtiment principal du Palais Dolmabahçe, un ensemble de jardins est séparé du Bosphore par un grillage de 240 mètres de long, taille de la façade côté mer. De l’autre côté du Palais Dolmabahçe, du côté rue où se trouve l’entrée du palais, un jardin fait fonction de tampon entre l’entrée de la structure globale et le palais en lui-même. Dans ce jardin se trouve la tour de l’Horloge, haute de 27 mètres, conçue par Paul Garnier et construite en 1895 par l’architecte Sarkis Balyan.

 

Architecture intérieure du Palais Dolmabahçe

Le bâtiment principal du Palais Dolmabahçe est divisé en trois secteurs: les salles de cérémonie, le quartier des hommes, et le harem.

Dans le secteur des salles de cérémonie,Muayede Salonu en turc, la Grande salle de réception des ambassadeurs  est l’une des plus luxueuses pièces du Palais Dolmabahçe. On pourra y remarquer un magnifique lustre en cristal de Baccarat de 2,5 tonnes. A gauche de cette salle se trouve le salon de réception des ambassadeurs. L’autre pièce majeur du Palais Dolmabahçe est la salle du Trône qui est d’une superficie de 2000 m² à elle-seule. Au centre de cette salle se trouve un lustre de 4,5 tonnes et de 275 ampoules, cadeau de la reine Victoria, et connu comme étant le plus grand du monde.

Le quartier réservé des hommes,  Selamlik en turc, est connecté au harem par un long corridor. Aucune personne de sexe masculin, hormis le Sultan et quelques serviteurs, ne pouvait accéder au harem. Huit appartements, pour les femmes officielles du Sultan, favorites et concubines, composaient le harem. Chaque appartement compend une chambre, un bain et des salons.

Visite du Palais Dolmabahçe

Le Palais Dolmabahçe est ouvert tous les jours sauf les lundis et jeudis de 9h à 16h. Vous pouvez accéder au Palais Dolmabahçe en tramway en descendant à l’arrêt Kabatas et en marchant 5 minutes ou en bus depuis la place Taksim.

L’entrée du Palais Dolmabahçe est de 15 lires turques pour le Palais et de 15 lires turques pour le harem.

 

 

[googleMap name="Palais Dolmabahçe, Istanbul, Turquie" width="600" height="380" typecontrol="false" directions_to="false"]Palais Dolmabahçe, Istanbul, Turquie[/googleMap]

 

 

 

Mots clés des recherches aboutissant à cet article:

    palais de dolmabahçe, palais dolmabahce, dolmabahce sarayi, palais istanbul

Cet article vous a été utile? Faites le savoir!