Corne d’Or


Corne d’Or

La Corne d’Or, appelée Haliç en turc, est un estuaire qui se jette dans le Bosphore.
La Corne d’Or forme un port naturel. Ce port fut utilisé et aménagé par les premiers colons grecs pour y construire la célèbre ville de Byzance, point de départ de l’histoire de l’Istanbul actuelle.

Historique de la Corne d’Or

A l’époque de Byzance, la Corne d’Or était le siège naval de l’Empire. Des murs étaient présents le long du littoral pour protéger la ville des attaques navales.

Après la conquête de Constantinople par les Ottomans le 29 mai 1453 (conquête menée par Mehmed le Conquérant), des grecs, des juifs, des marchants italiens se sont installés sur les rives de la Corne d’Or, dans les quartiers actuels de Fener et Balat.

Sur les rives de la Corne d’Or, on retrouve aussi la tour de Galata qui fut autrefois le lieu de construction de la « grande tour » appelé Megàlos Pyrgos.

Le Pont de Galata permet de relier les quartiers de Galata et d’Eminönü en passant au dessus de la Corne d’Or. Il existe également 2 autres ponts au dessus de la Corne d’Or. Ces 2 ponts sont situés en amont:

  • pont Atatürk
  • pont Haliç

La Corne d’Or fait partie des attraction touristique d’Istanbul du fait de son histoire mais également de sa beauté.

 

Quelques chiffres sur la Corne d’Or

La Corne d’Or, estuaire préhistorique inondé est longue de 7.5 kms. La largeur moyenne est de 750 mètres.

La profondeur maximale de la Corne d’Or se situe à l’endroit où la Corne d’Or rejoint le Bosphore. On mesure alors une profondeur d’environ 35 mètres.

La Corne d’Or est traversée par 3 ponts: pont de la Corne d’Or ou pont Haliç, pont Atatürk et enfin le pont de Galata, le plus proche du Bosphore et certainement le plus connu de ces 3 ponts.

 

 

 

Mots clés des recherches aboutissant à cet article:

    corne d\or istanbul, corne dor, le bosphore, istanbul corne dor

Cet article vous a été utile? Faites le savoir!