Eglise Saint-Sauveur-in-Chora (Kariye Camii)


Eglise Saint-Sauveur-in-Chora (Kariye Camii)

Historique de l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora

L’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora, Kariye Camii Müzesi en turc, se situe dans le quartier d’Edirnekapi (Istanbul). L’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora, qui est de style byzantin, a été construite au 5ème siècle. Le terme Chora vient du grec et signifie « dans les terres », nom sûrement donné du fait que l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora fut construite dans un milieu essentiellement rural.

L’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora fut restaurée une première fois au 11ème siècle, période à laquelle la majorité du site actuelle date. Cependant, à cause d’un effondrement partiel, l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora fut rénovée une seconde fois au 14ème siècle par Théodore Métochite, homme d’État influent de l’époque, qui lui donna sa forme actuelle. Théodore Métochite ajouta à l’Eglise-Saint-Sauveur-in-Chora une chapelle funéraire ainsi que des mosaïques, des marbres et des fresques.

Après l’arrivée au pouvoir des Ottomans à Istanbul en 1453, l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora fut transformée en Mosquée en 1511.  En 1948, l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora devint un musée. Des rénovations furent alors effectuées dans les années 50.

 

Caractéristiques de l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora

L’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora est divisé en trois parties: le hall d’entrée (narthex),  qui est constitué du narthex extérieur (exonarhex) et du narthex intérieur (esonarthex), le corps de l’Eglise (naos) et la chapelle (parecclésion).

L’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora est essentiellement renommée pour la splendeur des mosaïques et des fresques qui s’y trouvent à l’intérieur. Les mosaïques et les fresques datent en grande partie du 13ème siècle et du 14ème siècle, période assimilée à la pré-Renaissance.  Ces mosaïques et ces fresques  représentent différentes étapes de la vie de Jésus, de Marie, de divers saints de l’Eglise, et d’importants personnages de l’époque byzantine.

A l’extérieur, l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora parait assez petite par rapport aux autres Eglises construites à Istanbul. Le bâtiment de l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora comporte six dômes: trois dans le naos, deux dans l’esonarthex et un dans le parecclésion.

 

Visite de l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora

L’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora est ouverte tous les jours sauf le mercredi de 9h à 16h. L’entrée est de 20 lires turques. Pour accéder à l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora, vous pouvez prendre le tramway en descendant à l’arrêt Aksaray où vous prendrez alors le métro en descendant à l’arrêt Ulubalti. A partir de l’arrêt Ulubalti, vous pouvez soit marcher le lond de la muraille de Constantinople vers le Nord pendant 1 kilomètre ou soit prendre un taxi qui vous transportera directement à l’Eglise Saint-Sauveur-in-Chora.

 

[googleMap name= »Kariye Camii, Istanbul, Turquie » width= »600″ height= »380″ typecontrol= »false » directions_to= »false »]Kariye Camii, Istanbul, Turquie[/googleMap]

 

 

 

Mots clés des recherches aboutissant à cet article:

    saint sauveur in chora, St Sauveur in Chora, église saint sauveur in chora, eglise st sauveur in chora istanbul

Cet article vous a été utile? Faites le savoir!